Russie

Véhicules Russes de la seconde guerre mondiale 

Russie

Filtres actifs

Char léger BT7

<h2>Miniature du BT7  </h2> <p>Reproduction du Char <strong>BT7</strong> à l'échelle <strong>1:100</strong> (compatible avec les figurines de 1<strong>5 mm</strong>.)</p> <p>Modèle fabriqué en <strong>résine</strong></p> <p><strong>4 pièces</strong>  (châssis, tourelle, trains de chenilles).</p> <p>Apprêté en <strong>Ocre vert</strong>.</p> <p></p> <p>Dimensions approximatives  :  Longueur <strong>53 mm</strong></p> <p>                                             Largeur  <strong>22 mm</strong></p> <p>                                             Hauteur  <strong>26 mm  </strong>       </p> <p>Poids approximatif         :                        <strong>7 g</strong></p> <p>Montage                       :  <strong>vendu monté  </strong></p> <p></p> <p>Le <strong>BT7</strong> est l'<strong>ultime version</strong> de la série des chars rapide de <strong>type BT</strong>. </p> <p>Doté d'un ensemble de <strong>roulement et suspension révolutionnaire</strong> développé par l'Américain <strong>Christie</strong> dans les année 30 (technique boudée par les USA ! ) cet appareil pouvait rouler à <strong>53 KM/H sur ses chenilles</strong>... qu'il pouvait enlever pour rouler <strong>sur ses roues</strong> à la vitesse de plus de<strong> 70 KM/h !</strong> (Bien que cette particularité n'ai peu ou pas été utilisée). </p> <p>Ce véhicule grâce à sa <strong>vélocité</strong> était tout désigné pour fournir aux divisions blindées Soviétiques des <strong>unités rapides, capables d'envelopper</strong> les lignes ennemies et </p> <p>de <strong>frapper derrière le front</strong> en s'attaquant aux lignes et dépôts de ravitaillement, aux PC ennemis...  afin de semer le désordre dans le dispositif adverse.  </p> <p>Pesant près de<strong> 14 tonnes</strong> il était assez <strong>faiblement blindé</strong> ( 10 à 22 mm) mais était équipé d'un <strong>canon de 45 mm</strong> (ce qui est bien pour un char léger du début de la guerre) et d'une mitrailleuse dans une tourelle à deux hommes. </p> <p>  Produit à partir de <strong>1935,</strong> le BT7 équipa à raison d'<strong>environ 2700 unités</strong>, les divisions blindées soviétiques et ne sera retiré de première ligne que fin 1941 début 1942, pour être remplacé par la série des T34. </p> <p>Le BT7 fut déployé pendant l'invasion de la Pologne et de la Finlande, il subira le choc de l'agression Allemande en 1941 et sera également employé contre le Japon en Mandchourie  ! </p> <p></p> <p></p>
5,00 €
  • Nouveau produit

Char T34-76 (1940)

<h2>Miniature du T34-76 (production à partir de 1940)</h2> <p>Reproduction du Char T34-76 à l'échelle 1:100 (compatible avec les figurines de 15 mm.)</p> <p></p> <p>Modèle fabriqué en <strong>résine</strong></p> <p>4 pièces  (châssis, tourelle, trains de chenilles).</p> <p>Apprêté en <strong>Ocre vert</strong>.</p> <p>Dimensions approximatives  : </p> <p>Longueur : <strong>60 mm</strong></p> <p>Largeur   : <strong>28 mm</strong></p> <p>Hauteur   : <strong>26 mm </strong>        </p> <p>Poids approximatif  : <strong>11 g</strong></p> <p>Montage :  <strong>vendu monté </strong> </p> <p></p> <p>La conception du <strong>T34</strong> fait suite à la série des chars "rapides" BT.</p> <p>Débutée en 1937 son étude abouti, via les prototypes A20 et T32, au modèle 1940 dont environ un millier d'exemplaires étaient opérationnels lors de l'agression Allemande de Juin 1941.</p> <p></p> <p>La série des chars <strong>T34 76</strong> évolua de 1940 à 1943 ou il fut remplacé par le modèle T34-85, ce char moyen comptait alors plus </p> <p>de <strong>70 000 exemplaires</strong> construits,toutes versions confondues, un record tant du point de vue de la <strong>quantité</strong> que de la<strong> longévité</strong>, certains exemplaires étant encore utilisés dans les années 2000 !</p> <p>Dès son apparition sur les champs de bataille le <strong>T34-76</strong> démontra un <strong>remarquable équilibre mobilité-blindage-puissance de feu</strong> et bien que son utilisation</p> <p>pâtisse du manque d'expérience des états major Soviétiques du début de la guerre, ce char fut vite l'objet d'un grand respect de la part de ses adversaires. </p> <h2>Un char respecté</h2> <p><strong>Bien armé</strong> avec un canon de 76 long, armement peu commun sous tourelle au début de Barbarossa , possédant un <strong>blindage</strong> de 50 mm <strong>remarquablement</strong> incliné et <strong>résistant</strong>, <strong>rapide</strong> (motorisation diesel,excellent châssis, larges chenilles), </p> <p>ce blindé fut un <strong>choc pour l'armée Allemande</strong> dont tous les modèles alors en service se trouvaient surclassés.</p> <p>Il contribua grandement à l'accélération de la mise au point des chars Allemands "Panthers" et "Tigres" ainsi qu'à des modifications, voire au retrait pur et simple, des modèles existants.    </p> <p>Le<strong> T34</strong> fut sans doute l'un des <strong>meilleurs chars de la seconde guerre mondiale</strong> et reste le <strong>symbole</strong> de la défaite nazie sur le front de l'est. </p>
5,50 €