char Panzer VI Ausf E  "TIGER 1"
  • char Panzer VI Ausf E  "TIGER 1"
  • Reproduction miniature du Char Allemand "Tigre 1 "
  • Reproduction miniature du Char Allemand "Tigre 1 "
  • Reproduction miniature du Char Allemand "Tigre 1 "

Panzer VI Ausf E "TIGER 1"

6,50 €

Char Panzer VI "Tigre 1" Ausf E 

Cette reproduction du Char "Tigre" à l'échelle 1:100 est compatible avec les figurines de 15 mm. 

Ce modèle est fabriqué en résine et apprêté en Jaune Foncé.

description en bas de page 

Quantité
En stock

  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  •  Colis résistants et soignés Colis résistants et soignés
  • Retours gratuits pendant 15 jours Retours gratuits pendant 15 jours

Reproduction miniature du Char Allemand "Tigre 1 ". 

Cette reproduction du Char "Tigre" est à l'échelle 1:100 et est compatible avec les figurines de 15 mm.

Modèle fabriqué en résine

2 pièces  ( le Châssis, la Tourelle)  

Apprêté en Jaune Foncé

Dimensions approximatives  :  Longueur (Caisse)  62 mm / 86 mm canon pointé vers l'avant

                                            Largeur  38 mm

                                            Hauteur  30 mm   

                                            Poids approximatif : 20 g 

Montage : Néant   

Que soient lâchés les chiens de guerre ... 

Dès 1937 et bien que la production en grande série des Panzers III et IV ai été décidée et commencée, le grand état major Allemand demanda la mise à l'étude d'un char encore plus lourd destiné à provoquer la percée et l'effondrement des lignes ennemies.

Ce nouvel appareil devait peser environ 30 Tonnes.  

Malgré le manque d'efficacité constaté par les Panzer III et IV face aux blindage des chars Français et des Chars lourds Anglais durant la campagne de 1940 cette étude n'avança que lentement jusqu'à ce que, en 1941, l'apparition des T34 et des KV1 Soviétiques démontra qu'un char plus lourd, mieux blindé et mieux armé était urgemment nécessaire.

Porsche et Henschel reprirent les études de 1937 et proposèrent leur solution d'un char plus lourdement blindé et devant être armé du déjà fameux canon de 88 mm.

le projet atteint alors un poids de 45 Tonnes ... 

Le modèle Henschel, plus facile à fabriquer fut retenu.

Connu sous la référence de Panzer VI et baptisé "Tiger", ce char fut le blindé le plus puissant de son époque et contesta ce titre jusqu'à la fin du conflit.

Grace à son blindage extrêmement épais ( 100 mm en frontal , 80 mm sur les côtés) et malgré le peu d'inclinaison qu'il présentait, le Tigre pouvait résister à tout les  coups de l'ennemi et ce en les engageant avec succès à plus de 1500 m ( distance qui rendait l'armement des "Sherman" et "T34" sans effet). 

Les alliés durent mettre au point des tactiques de combat particulières quand ils savaient devoir affronter des "Tigres" , privilégiant les attaques de flanc et par l'arrière afin , le tout a courte portée ...  pour finalement adopter le déluge de roquettes et de bombes aériennes afin de détruire ces monstres d'acier. 

Il est arrivé en Normandie qu'une poignée de "Tigres" judicieusement déployés bloquent à eux seuls toute une Division Alliée, l'un d'entre eux détruisant 25 blindés alliés à lui seul sans subir de dommage... 

Doté d'un équipage de 5 hommes, d'un poids de 55 Tonnes ( presque le double de ces adversaires !), bénéficiant d'une très bonne ergonomie et d'une bonne habitabilité, armé du formidable canon de 88 mm cet appareil fût considéré comme le plus grand péril pouvant survenir sur les champs de bataille.

Sa vitesses sur route de 38 KM/h ( 20KM/h en tout terrain) lui conférait un agilité acceptable mais ne lui donnait qu'un mobilité médiocre face à ses adversaires plus légers. 

Les défauts de ses qualités ... 

Malgré toutes ses qualités le Tigre demeurait un appareil compliqué à construire, coûteux en main d'oeuvre et en matière premières, relativement lent et grand consommateur de carburant. 

Son train de chenilles était également un souci, ses roues de route pouvant se bloquer par temps froid.

Les chenilles devaient être changées en cas de déplacement long sur route ou d'embarquement ferroviaire ( chenilles de combat/chenilles de route)

Enfin son poids ( 55 tonnes) luis interdisait l'utilisation de beaucoup de ponts ce qui compliquait le déploiement des unités de "Tigres" et mettait à rude épreuve sa motorisation

Toujours privilégiant la qualité sur la quantité , l'Allemagne en construisit environ 1300 exemplaires de 1942 à 1944, ce qui est bien peu comparé à l'angoisse que leur présence  faisait peser sur les équipage alliés sur tout les fronts

Les unités de "Tigres" ne furent quasiment pas affectées à des divisions blindées mais furent mis en réserve de corps d'armée ou d'armée souvent par bataillon de 45 Chars.

Ces bataillons, aux mains d'équipage très entraînés,  étaient gardés en réserve afin de les lancer dans des attaques ou contre attaques, là ou le besoin s'en faisait sentir. 

Un de ces bataillons revendiqua les destruction de 450 chars alliés à lui seul ...  une division pour un bataillon ... encore que cette unité de Tigres n'en fut pas détruite ! 

Le Tigre fut utilisé sur tout les théâtres d'opération ou la "Herr " était engagée : Afrique du nord, Russie, Italie, France ... pas toujours à bon escient heureusement pour les alliés . 

Ce Char mythique est un incontournable pour tout joueur Allemand ! 

 

WWII-15-VEH-AL-0006-MB
2 Produits

Références spécifiques