Panzer III  ausf E
  • Panzer III  ausf E
  • Char d'assaut Panzer III  ausf E
  • 2 chars allemands Panzer III  ausf E
  • char Panzer III  ausf E

Panzer III ausf E

5,00 €

Panzer III Ausf E : La composante blindée antichar de la panzerdivizion. 

Reproduction du Char Allemand Panzer III Ausf E à l'échelle 1:100 compatible avec les figurines de 15 mm.

Ce modèle est fabriqué en résine et apprêté en Gris Allemand.

description en bas de page 

  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  •  Colis résistants et soignés Colis résistants et soignés
  • Retours gratuits pendant 15 jours Retours gratuits pendant 15 jours

Reproduction du Char Panzer III à l'échelle 1:100 (compatible avec les figurines de 15 mm.)

Modèle fabriqué en résine

2 pièces en formes pleines (châssis et tourelle).

Apprêté en Gris Allemand.

Dimensions approximatives  :  

Longueur 53 mm

Largeur    28 mm

Hauteur    36 mm         

Poids approximatif              :                10 g

Montage                            :                Néant 

La naissance du poing blindé : 

En 1935, Après avoir acquis suffisamment d'expérience avec les chars légers, le général GUDERIAN fixa comme principal objectif la conception d'un tandem d'engins destinés à percer les défenses ennemies.Ce tandem sera composé de deux chars : 

Le Panzer III, dévolu à la lutte antichar et équipé d'un canon à haute vitesse initiale et le second, le Panzer IV,  destiné à l'appui grâce à une pièce d'artillerie à haut pouvoir explosif.

Les premiers prototypes (Ausf A, B, C, D) , fabriqués par Daimler-Benz apparurent à partir de 1936.

Le Panzer III Ausf E fut le premier à être construit en série et participa aux campagne de Pologne (environ 100 PZ III), de France (environ 350 PZIII) et de Russie. 

Une conception évolutive 

Le Canon antichar de 50 mm n'étant pas encore prêt et la pièce antichar d'infanterie standard étant alors le 37 mm, il fut décidé d'en équiper également les Panzers III.

Néanmoins la tourelle conserva sa taille prévue pour le 50 mm ce qui repoussa l'obsolescence du PZ III d'au moins 2 ans. 

( les petites tourelles de beaucoup de chars alliés : Somua , B1 bis ou Matilda II ne permettaient pas l'augmentation de calibre de leur canon faute de place, ces chars ne pouvaient donc pas évoluer sans une reconception quasi totale)    

D'un poids d'environ 19 tonnes,  char moyen, constituante antichar principale des blindés allemands du début de la guerre, le PZIII Ausf E fut produit jusque fin 1939, période à partir de laquelle les variantes F à N prendront la suite.

Son blindage de 30 mm  ne le mettait pas à l'abri des coups de la plupart des antichars alliés et son canon de 37 mm se révéla insuffisant pour détruire facilement les chars lourds adverses.

Ces défauts étaient compensés par sa très bonne organisation, proche de celle du Panzer IV, avec ses  3 hommes en tourelle et ses 2 hommes en caisse et ses organes de vision bien répartis.

Si on ajoute à ces qualité une bonne vitesse de déplacement et une bonne autonomie, une utilisation rationnelle de la radio, on obtient , dans le mains d'équipages aguerris, un outil blindé de première force pour l'époque. 

Vitesse et souplesse: Dégager le terrain avec le Panzer III

Panzer III E

WWII-15-VEH-AL-0002-TA

Références spécifiques