• Nouveau produit

Hotchkiss H39

4,50 €

Hotchkiss H39, le char léger de la cavalerie.

Cette reproduction du char de cavalerie "H39" à l'échelle 1:100 est compatible avec les figurines de 15 mm. 

Ce modèle est fabriqué en résine et apprêté en Vert Armée.

Image temporaire, Photographies en attente

description en bas de page 

Quantité
En stock

 

Paiement 100% sécurisé

 

Colis résistants et soignés

 

Retours gratuits 15 jours

Miniature du Char léger H39 .

Reproduction du Char léger Hotkchiss H39 à l'échelle 1:100, compatible avec les figurines de 15 mm

Modèle fabriqué en résine

2 pièces  (châssis, tourelle).

Modèle apprêté en "Vert armée".

Dimensions approximatives  :  Longueur 44 mm 

                                             Largeur   18 mm

                                             Hauteur  22 mm       

Poids approximatif                :    5 g
Montage                           :     Néant

Le Char léger H39 est une amélioration du char H35 , proposé par Hotchkiss pour le remplacement des chars FT totalement obsolètes.

le matériel proposé par Hotchkiss (le H35) fut refusé par l'infanterie qui leur préféra le R35. il est alors adopté par la cavalerie qui l'intégra dans ses unités. 

En 1934, lors de la formation des ses Divisions légères Mécaniques (DLM) la Cavalerie demanda plusieurs modifications du H35 qui aboutirent au H39

Ces modifications consistèrent pour l'essentiel en un moteur plus puissant, un blindage un peu plus épais ce qui modifia quelque peu son allure. 

Beaucoup de H39 étaient de plus équipés d'un canon antichar plus performant que le vénérable 37 SA18 à tube court. 

Ce nouveau canon, le 37 SA38 à tube long permettait aux H39 de défier et détruire tout les adversaires de 1940 à 500 m  

La majorité de ces chars seront utilisés dans les Divisions légères mécaniques ( 2 bataillons de 47 chars par DLM) et dans les Divisionslégères de cavalerie ( 14 Chars par DLC) ) et dans les GRDI.

Pesant 12 Tonnes, classifié comme char léger, le H39 avec ses 28 KM/h restait plus lent que ses adversaires.

La tourelle était du même modèle que le R35 et le H35. Son blindage maximum de 40 mm était difficile à mettre à mal durant la campagne de France. 

Son équipage était de deux hommes, un conducteur en caisse et un chef de char en tourelle. Comme sur l'immense majorité des chars Français de 1940 cette disposition d'un homme seul en tourelle demeura un handicap dans l'utilisation de ce char: l'homme en tourelle devait orienter son conducteur, rechercher les cibles, armer son canon et sa mitrailleuse et si ce chef de char était en plus chef de section .... donner des ordres à ses équipiers en utilisant ... un fanion ! 

Malgré ces défaut, les unités équipées de H39 firent bonne figure face à leurs adversaires, et en de nombreux endroits (Flavion, Stonne ..) l'adversaire paya le prix fort du fait de la détermination et du courage des équipages des unités Françaises.

Environ 700 unités furent utilisées en France en 1940, une compagnie fut envoyée en Norvège puis rapatriée en Angleterre et passa à la  France libre.

Cette compagnie fut déployée au Sénégal, au Gabon et finalement en Syrie ou elle disparaitra presque totalement en s'opposant aux forces de Vichy . 

Beaucoup d'exemplaires saisis par les Allemands furent employés en Russie après des modifications minimes de la tourelle, d'autres furent transformés en canons automoteurs ou en chasseurs de chars par la suppression de la tourelle et la mise en place d'une casemate contenant un obusier ou un canon anti char. 

Dernière tribulation du H39 : la récupération après guerre de quelques unités par l'armée naissante de l'état d'Israel alors en peine pour former sa force armée.

Le H39 était omniprésent sur le théâtre d'opération de la bataille de France : à aligner absolument dans vos armées 39/40 !

WWII-15-VEH-FR-0014-MB
6 Produits

Références spécifiques

Commentaires (0)